2017

 

Il y a eu la neige. La rivière. Et aussi la mer. Des bateaux sur l’eau et des heures sur la route. Il y a eu les premiers mots. Et tous ceux qui ont suivi. Il y a eu des lumières. Et des ombres. Des questions, et des réponses. Parfois. Il y a eu des fenêtres, les cheveux fous et l’odeur de l’immortelle. Des balades main dans la main. La sensation du soleil chaud sur la peau. Et la buée sur les vitres. Quatorze années. Il y a eu cette maison. Un au-revoir à la Corse. Et aux copains restés là-bas. Il y a eu aussi la joie de retrouver nos amis restés ici (coucou les loulous !). Il y a eu du stress et des sourires. Il y a eu de l’amour. Et encore de l’amour. Des larmes aussi. Et surtout des fous rires à en avoir mal aux joues. Il y a eu un chien. Des poules. Les étoiles. Deux bougies de soufflées. Il y a eu des siestes, des vis et de la peinture. Beaucoup de peinture. Un requin danseur. Il y a eu des reflets. Des échanges. Des rencontres. Nos rencontres. Et puis il y a eu tout le reste.