TRENTE JOURS D’AUTOPORTRAITS

1 février 2020 – 1 mars 2020

 

Trente jours de moi. Pour la troisième année consécutive. Pour chercher. Regarder. Pour travailler. Tester. S’exercer. Pour s’amuser. Progresser. Pour se souvenir. Se souvenir. Surtout se souvenir. De cette année, de toi, de moi. De toi en moi.

Alors il y a eu les sourires. L’infini. La maison, les lignes et les courbes. Le couloir. Les gestes, le passé et les ombres. Il y a eu cinq, le strict, l’ennui. Le confort, le trouble et les histoires qui accompagnent. Il y a eu les doubles, l’horizon et le noir. L’instinct. Oh l’instinct. Le partage, la nuit. Brut. Le verre, le vert et l’envers. Il y a eu les liens, le flou, fou. Le flash et la matière. Il y a eu le futur, caché. Il y a eu les sons. Et puis il y a eu Emilie. Encore. Toujours. Et sa croix dans les ombres. Ce projet à quatre finalement. Il y a eu ces trente thèmes. Pour m’aider à figer les souvenirs de ce mois de février, cette année là. A trois. Bientôt quatre. Tout bientôt.